Actions réalisées en 2020

mercredi 5 mai 2021
par  fatoukaba
popularité : 24%

Où en est l’école Keur Fatou Kaba en ce début de 2021 ?

Le COVID a fait en Afrique peu de victimes si l’on compare à d’autres continents. Au Sénégal on compte officiellement 500 morts depuis le début de la pandémie, entre 150 et 200 nouveaux cas détectés par jour. Même si ces chiffres sont surement très inférieurs à la réalité, cela reste sans rapport avec ce que nous connaissons. Néanmoins il y a une recrudescence et une inquiétude qui monte. Dans le quartier de l’école ils n’ont pas noté de malades ou plus d’enterrements que d’habitude.

Mais les conséquences économiques sont lourdes. Le gouvernement a pris des mesures fortes dès les premiers cas apparus en mars 2020 : fermeture des écoles, arrêt du tourisme, couvre-feu etc… Aussi il y a des conséquences sur le niveau de vie, et bien sûr sur celui des populations les plus pauvres. A KFK, les enseignants n’ont rien touché pendant 8 mois puisque leurs ressources viennent des cotisations des parents…

Les enfants n’ayant pas eu d’école de mars à novembre, l’Etat a décidé de supprimer les vacances de Noël et de Pâques et de prolonger l’année scolaire jusqu’à mi-août.

Malgré ce contexte, l’école va bien. Tout le monde s’est mis au travail dans la bonne humeur. La façade a été repeinte et des arbustes et fleurs ont été plantés devant l’école. Il y a encore plus d’élèves que l’an dernier et on attend avec impatience l’ouverture de la maternelle qui va permettre de dédoubler des classes surchargées

Résumé de l’activité de l’association en 2020
Activités au Sénégal

Aide aux familles face au Covid 19  : Cette aide s’est déroulée d’avril à juillet 2020 avec beaucoup d’efficacité. L’équipe de l’école a organisé bénévolement une prévention sanitaire et une aide alimentaire individuelle aux familles du quartier les plus démunies, avec l’aide des jeunes du quartier. Une belle mobilisation. La collecte que nous avons lancée auprès de nos amis a permis de financer cette action à hauteur de 3500 € et nous avons obtenu une subvention de 2000€ de l’Agence des micro-projets et de la Fondation Impala Avenir. Voir détails ICI

Construction de l’école maternelle : Les différents retards dans le chantier de la maternelle (dus d’une part à des défauts de l’entreprise, d’autre part aux conséquences des mesures prises face au Covid 19) n’ont pas permis l’ouverture pour la rentrée de l’automne 2020. Tout est fait pour que l’ouverture puisse intervenir dans le courant de l’année scolaire 2020-2021. Voir détails ICI

Ces retards entrainent aussi des délais supplémentaires pour la mise en oeuvre du jardin maraîcher sur le toit de la future école maternelle, ainsi que celle de la bibliothèque dans une des salles qui sera libérée lors du déménagement de classes maternelles. Néanmoins les permanences de bibliothèque de prêt dans la salle informatique pour les classes d’élémentaires continuent.

Complément de mobilier : Parmi les tables d’écoliers reçues fin 2019 de la Mairie du Havre, 20 n’avaient pas de chaises. Aussi Mamadou a fait fabriquer par un menuisier du quartier 20 bancs adaptés à ces tables. Ces bancs, très bien faits, peuvent recevoir jusqu’à 4 enfants- un grand gain de place pour les petites classes de primaire surchargées…

Service civique : Dali, notre volontaire de service civique a dû interrompre sa mission en avril suite à des problèmes de santé, mais qui n’ont pas de rapport avec son séjour au Sénégal. Du fait du Covid ce n’est que début janvier 2021 que notre nouvelle jeune en service civique, Iris, a pu arriver. Mais elle s’est très vite adaptée et tout va bien.

Missions sur place : 3 missions ont eu lieu en mars (Michèle, Françoise et Catherine) et Françoise et Catherine y sont retournées en novembre. La prochaine est prévue en avril et Kévin devrait y aller en mai, si le contexte sanitaire le permet.

De plus une enseignante de français en collège en année sabbatique, Noémie, s’est portée volontaire pour apporter un appui à l’école Keur Fatou Kaba à partir de novembre 2020 jusqu’à au moins mars 2021. Elle fait vraiment un travail utile. Voir son billet ICI

Projet de chantier de jeunes : le chantier de jeunes prévu avec un groupe de Feu Vert Pelleport devait se tenir en mai 2020. Il a été reporté du fait du Covid alors que tout était prêt. Le groupe se prépare pour réaliser le chantier en 2021, la date n’est pas encore fixée.


Activités en France :

Vide-greniers : Le vide grenier prévu en juin n’a pas pu se tenir du fait du Covid, ce qui entraine un manque à gagner pour le financement du chantier de la maternelle. Nous avons eu la chance de pouvoir en tenir un le 27 septembre, malgré une météo très défavorable. Cela a permis de collecter 5600 € dont nous avions bien besoin pour le chantier.

Ventes d’artisanat
 : Une vente s’est tenue en plein air rue Pixérécourt le 28 juin, accompagnée d’une vente de livres d’occasion. Cette manifestation a connu un franc succès (avec une recette d’environ 1500 €) et a fait connaître l’association et cette activité à de nouvelles personnes du quartier.

La vente avant Noël, prévue début décembre à la Maison de la Place des Fêtes n’a pas pu se tenir, et nous l’avons remplacée par une vente en ligne dont le succès a dépassé notre attente, puisque la démarche a été appréciée et la recette a même été un peu supérieure à celle de l’an dernier (plus de 2500 €).