Dernier billet du journal de Félix - Association Ecole Fatou Kaba

Dernier billet du journal de Félix

dimanche 21 juin 2015
par  fatoukaba

Félix est le premier jeune à avoir vécu une année scolaire à l"’école Keur Fatou Kaba en mission de service civique.

Dans cette rubrique, vous pouvez retrouver tous les billets qu’il a postés de novembre 2014 à juillet 2015.

Une belle expérience pour lui, une aide précieuse aux enfants et enseignants de l’école, et une amitié forte de cette vie commune.

Fin juin 12015 : Lundi, nous entamerons la dernière semaine d’école. Au programme, compositions du troisième trimestre. Ce mois de juin était donc consacré aux révisions. Bon courage à tous ces merveilleux enfants ! Fin Mai, les CM2 ont passé leur examen de sport, de bonnes notes à la clef (toutes entre 7 et 10/10), ça fait toujours plaisir.

Le samedi passé, j’ai assisté à la Fête de l’école d’un camarade volontaire qui travaille à Grand Mbao (village de banlieue dakaroise également). C’était fort sympathique ! Pour info, ce volontaire à créé sa mission, il a entrepris la construction d’une bibliothèque pour l’école, qui fera sûrement office de bibliothèque municipale pour le village dans un avenir proche.

Mercredi dernier avait lieu le Débat sur les questions d’immigration et de citoyenneté (Pourquoi cette fascination pour l’Europe ? Pourquoi et comment s’engager dans l’acte citoyen au Sénégal ?) que j’ai organisé avec un jeune de l’association Guédiawaye Hip Hop. Il a été animé par Malal Almamy Talla dit Fou Malade, Président de l’association G. Hip Hop et fondateur du mouvement « Yen a Marre ». Nous n’avons pas eu autant de monde qu’on l’espérait mais le message que l’on souhaitait faire passer à été entendu. En tout cas, ce fût un moment convivial et agréable.

Comme vous le savez, le ramadan a commencé il y a deux jours, c’est une expérience intéressante d’être dans un pays musulman à ce moment là. Tout est calme en journée et c’est très animé la nuit, jusque tard. Non, je n’ai pas essayé de le faire !

Bref, plus le départ se rapproche, plus je me rends compte à quel point je suis attaché à l’endroit..

A bientôt les amis,