Retour d'un voyage solidaire - Association Ecole Fatou Kaba

Retour d’un voyage solidaire

mardi 24 mars 2015
par  fatoukaba

Après la visite de Mamadou Gueye et son épouse à Paris et les liens tissés à cette occasion, des adhérents de l’association avaient demandé qu’on organise un voyage solidaire à l’école Keur Fatou Kaba. C’est chose faite. Pendant les vacances de février 2015 13 personnes ont pendant 13 jours vécu sur place, participé à un riche programme d’activités, découvert, échangé, tissé des liens. Nous y avons retrouvé aussi Frédéric, qui chaque année depuis 3 ans forme pendant 6 semaines les enseignants de l’école, ainsi que les parents de Félix, notre service civique, venus voir leur fils qui s’est parfaitement intégré au Sénégal.

JPEG - 48.3 ko
Réunion avec les enseignants

Ce quartier de Medina Gounass n’avait jamais vu autant d’européens, et pourtant chacun s’est fondu dans ses activités et chaque visage est devenu familier en peu de temps. Inutile d’insister sur l’hospitalité, elle a été immense, naturelle et chaleureuse comme toujours, ainsi que la mobilisation de nos amis sénégalais pour réussir les multiples activités.

L’école a arrêté pendant 2 semaines son fonctionnement normal pour intégrer des ateliers avec les enfants, les enseignants, des musiciens bénévoles et chacun de nous, qui pour la plupart ont donné lieu à des démonstrations et spectacles le 27 février, jour de fête d’inauguration des travaux faits sur le bâtiment de l’école depuis 3 ans.

Chacun-e a participé avec ses compétences : danse pour Anouk, découpages et pop-up pour Evelyne avec les maternelles, peinture murale pour Michèle, contes

JPEG - 54.1 ko
Djembés...

pour Jacqueline, cinéma pour Emmanuelle et Marc, visite de Dakar et création d’un livre avec les CM2 pour Dominique, anglais et chant pour Krystyna, prévention bucco-dentaire pour Catherine M., micro-jardins pour Nicolas,

JPEG - 50.8 ko
Les CM2 découvrent Ngor

santé et rencontres avec les femmes pour Annie L., organisation et activités diverses pour Annie G. et Catherine G. sans compter d’autres activités en commun, des ateliers de teinture de tissus ou de cuisine, des rencontres avec les acteurs et institutions locales.

Et bien sûr les fêtes : mardi gras, soirée concert à la Mairie, soirées en commun, invitations dans les familles, inauguration de la réhabilitation de l’école qui est devenue un beau bâtiment.

JPEG - 43.7 ko
Fabriquer, quel bonheur !

Si on y ajoute les loisirs : découverte de l’Ile de Gorée, de Dakar, du port de pêche de Yoff, de la réserve d’animaux de Bandia, vous comprendrez que personne n’a eu le temps de s’ennuyer !

Une belle expérience, qui nous a permis de mieux comprendre (et apprécier) la culture locale, les rapports entre les gens, notre partenariat. Nul doute que les liens vont s’en trouver renforcés, élargissant encore les perspectives d’échange et de solidarité pour l’avenir.